le blog camping direct

Noël en Scandinavie

Noël scandinave : la magie des traditions du nord

Dans 27 petits jours, nous fêterons le réveillon de Noël. Comme il n’est jamais trop tôt pour rêver de la magie de Noël, nous avons eu envie de vous parler des traditions scandinaves pour vous inspirer. Les pays nordiques sont en effet connus pour leurs coutumes et leur façon très chaleureuse de fêter Noël. Suivez-nous pour une escapade chez nos voisins du nord ! Et pour en découvrir encore davantage, lisez nos articles consacrés aux traditions culinaires de Noël en Europe.

Gnome scandinave

La Scandinavie : petite mise au point !

La Scandinavie regroupe trois pays : le Danemark, la Suède et la Norvège. Ils se distinguent des autres états nordiques par une origine germanique commune. Mais les francophones et anglophones ont inventé le terme de « pays nordiques » qui ajoutent la Finlande et l’Islande à ces trois pays. Alors… pourquoi se limiter à la Scandinavie quand on peut aussi découvrir ce qui distingue les pays nordiques ? Pour votre culture, votre plaisir et votre curiosité, nous aborderons donc l’ensemble de ces pays aux traditions de Noël plus intéressantes les unes que les autres.

En Scandinavie, il y a plusieurs similitudes dans la façon de fêter Noël. Par exemple, les décorations sont souvent communes ; lanternes en papier, figurines de lutins, illuminations… Mais chaque pays conserve ses propres traditions.

Noël en Norvège

En Norvège, on commence à orner les maisons et les rues dès la fin novembre. Branches de houx, sapins, illuminations… L’ambiance se veut chaleureuse et lumineuse. En effet, l’hiver norvégien est connu pour ne laisser apparaître que quelques heures de soleil par jour ! La période de Noël est également propice au grand nettoyage des maisons, à la préparation de pâtisseries et aux emplettes dans les marchés artisanaux.

Le 23 décembre, les familles décorent le sapin, cuisinent ensemble (notamment du pain d’épice) et dégustent un pudding traditionnel de riz-au-lait. Ce dernier est agrémenté d’épices et d’une seule amande faisant office de fève comme dans une galette des rois. Celui ou celle qui tombe sur l’amande gagne un cochon en massepain ! Le 24 au soir, c’est l’ouverture des cadeaux.

Mais avant, direction la table pour un tour d’horizon des victuailles. Côtes de porc (ribbe) croustillantes accompagnés de choucroute, de boulettes de viande et saucisses mais aussi côtes d’agneaux (pinnekjøtt) salées et séchées servies avec des pommes de terre, légumes et bouillon se disputent souvent la place d’honneur sur les tables norvégiennes. Les produits de la mer et les boissons épicées comme la bière ont également une position de choix durant Noël. Après le 24 décembre, les Norvégiens rendent visite à leurs proches pour profiter des vacances jusqu’au Nouvel An.

Noël en Suède et la fête de Sainte-Lucie

Avant Noël, les familles suédoises parsèment leur intérieur de bougies et décorent leur arbre de Noël. Beaucoup d’entre elles vont d’ailleurs couper leur sapin dans les forêts du pays. Les marchés de Noël sont aussi un incontournable, et la plupart dispose d’une patinoire qui font les bonheurs des enfants pendant que les parents dégustent du vin chaud.

Le premier dimanche de l’Avent marque le début des festivités; les familles se retrouvent pour boire du vin chaud épicé (glögg), et tous les membres tirent au sort le prénom de la personne à qui offrir un cadeau. Un peu à la manière d’un Père Noël secret ! Le soir du réveillon, chacun doit donc essayer de deviner qui lui a offert le cadeau. Côté repas, ce sont pieds de cochon en gelée, saucisses, jambon, œufs brouillés et filets de hareng qui se côtoient. La légende veut qu’on laisse une assiette de porridge sur la table pour les lutins…

Un peu avant le 24, le 13 décembre, c’est la Sainte-Lucie et on y célèbre « La Reine de la Lumière ». Regroupant des processions de jeunes filles vêtues de blanc et tenant une chandelle à la main, c’est un événement assez impressionnant car il rassemble des milliers de personnes. Les enfants se déguisent en lutins ou pains d’épices et distribuent à la foule des pains au safran. Vous pourrez profiter de la Sainte-Lucie un peu partout dans le pays et surtout dans la capitale ! Retrouvez les campings de Suède pour découvrir tout cela de vos propres yeux.

Noël et hygge au Danemark

Chez nos voisins danois, Noël se dit Jul (aucune référence au fameux chanteur, promis) et se fête le soir du réveillon. Danser est un rituel incontournable : on danse autour du sapin, on chante… Bref l’ambiance se veut festive ! Le sapin est coupé en famille dans la forêt, on le décore avec de vraies bougies, et ces dernières viennent agrémenter toute la décoration. Des couronnes végétales ornent également les portes, et le mot d’ordre reste : hygge ! Le « hygge », c’est cette philosophie dans laquelle on aime créer une ambiance cocooning et chaleureuse dans laquelle se lover les longs mois d’hiver.

Au Danemark, on ne rigole pas non plus avec le repas de Noël. La table est copieusement garnie de rôti de porc, de canard, de pommes de terre et de choux rouges, mais aussi de pâtisseries assez variées. On arrose le tout de vin chaud (gløgg) et de bière de Noël. Enfin, on termine les nombreuses heures à table par du risalamande, un riz au lait au coulis de cerise.

Sachez par ailleurs que le Danemark fête lui aussi la Sainte-Lucie, que le Père Noël se nomme Julemanden, que les marchés de Noël sont un lieu de rendez-vous incontournable… Et le Danemark est connu mondialement pour ses sceaux de Noël. En effet, depuis 1904, la famille royale dévoile des timbres de Noël dont les bénéfices sont versés aux maisons d’accueil de jeunes en difficulté. Une belle façon de rappeler que Noël est avant tout une période propice à l’entraide !

L’Islande et ses 13 Pères Noël

En Islande, Noël s’appelle « Yule » ou « Jól » et apparait véritablement comme une période magique : les villes sont illuminées de décorations scintillantes et d’immenses sapins. En décembre, les enfants n’attendent pas un, mais près de 13 Pères Noël ! Il existe une légende locale qui dit que chaque année, à partir du 12 décembre, 13 vilains frères appelés les Jolasveinar descendent des montagnes pour venir embêter les habitants : certains volent de la nourriture, d’autres font claquer les portes ou harcèlent les moutons pour leur prendre leur lait. En gros… des créatures pas très sympa ! Pour recevoir des cadeaux, les enfants doivent se débarrasser de leurs défauts. Cependant, ces malicieux lutins viennent aussi déposer chacun leur tour un petit cadeau dans les souliers des enfants sages. Et oui comme partout dans le monde, la période de Noel révèle du bon au fond de chacun de nous.

Le 24 décembre, dès lors que sonne 18h, place au repas du réveillon qui se déroule de manière conviviale en famille. Au menu, on sert généralement le plat traditionnel, le Hangikjöt (agneau rôti) ou du Hamborgahryggur (porc mariné) accompagné de pommes de terre (dans de la sauce béchamel), de chou rouge, de pois ou encore de galettes de pain. Il est aussi courant de retrouver sur la table de la perdrix ou du jambon glacé.

Pour une petite touche sucrée, les Islandais ont pour tradition de déguster des Laufabrauô, des pains frits légèrement sucrés préparés minutieusement en famille, des biscuits Sara, une sorte de macaron aux amandes fourré à la crème au chocolat venant du Danemark ainsi que du pudding de riz à l’amande.

Après le diner, c’est l’ouverture des cadeaux et il est quasi-sûr qu’au moins un livre se trouve sous le sapin car les islandais adorent la lecture, particulièrement en période de Noël .

Noël en Finlande

Comme en Suède et dans beaucoup de pays nordiques, la Finlande célèbre aussi la Saint-Lucie le 13 décembre. Une fête symbolique et porteuse de tradition pour les Finlandais. Pendant le mois de décembre s’organisent des « Pikkujoulu », des « mini-Noël » avant l’heure où l’on mange des bons repas en entonnant des chants de Noël. Et oui, c’est un vrai mois de célébration et de fête où l’on se fait plaisir !

En Finlande, les coutumes culinaires de Noël commencent dès le déjeuner avec le riisipuuro, un savoureux porridge au riz. Puis le soir du réveillon, la table est composée du joulukinkku, le traditionnel jambon rôti qui fait office de plat principal, un assortiment de poissons (avec le fameux hareng mariné toujours aussi apprécié) servi avec des gratins (pommes de terre, carottes) et une salade de légumes. En dessert, place à la traditionnelle pâtisserie de Noël : la joulutorttu, une pâte feuilletée fourrée à la confiture de pruneaux. On retrouve aussi des Piparkakut, des petits biscuits aux épices. Pour accompagner le tout, les Finlandais apprécient le glögi, un vin chaud épicé et fruité, très populaire pour son goût parfumé et sa capacité à réchauffer en hiver.

Pendant la période de Noël, la Laponie, située au Nord de la Finlande connait un succès phénoménal. Surnommé le « pays du Père Noël », le village de Rovaniemi est tout simplement l’endroit incontournable où se rendre pour baigner dans la magie des fêtes de fin d’année, profiter de la neige qui offre de magnifiques paysages… et rencontrer le VRAI Père Noël bien sûr !

Et vous, quelles sont vos traditions de Noël ? N’hésitez pas à découvrir d’autres destinations de fêtes !

Partage sur tes réseaux :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire

Articles similaires :

Partir en camping entre amis

Les vacances représentent le moment idéal pour un séjour entre amis avec leur promesse de détente, d’amusement, de renforcement de liens et de souvenirs inoubliables.

Top 5 des hébergements insolites en Occitanie

Détente, insolite, confort et émerveillement…c’est ce qui vous attend pour votre prochain séjour en glamping ou hébergement insolite en Occitanie. La spécificité du glamping (contraction

Top 5 des campings en Vendée

Partir en vacances en région Pays de la Loire pour profiter de splendides paysages, d’immenses plages de sables fins, d’un patrimoine historique exceptionnel et d’espaces