Bienvenue sur le blog de Camping Direct !

Chaque semaine, des gérants de camping, des professionnels de l’accueil prennent la parole sur Camping Direct et nous font partager un peu de leur terroir et de leur quotidien. Ils nous apportent ainsi un peu d’air frais !

Aujourd’hui, ce sont Anne et Philippe Bonneau, du camping Le Petit Pyrénéen dans l’Ariège, qui prennent la parole !

Quand vos clients viennent en vacances chez vous pour la première fois, quel conseil leur donnez-vous ? Quel est LE truc à faire ? L’expérience incontournable ?

Anne et Philippe Bonneau: C’est un site archéologique à  couper le souffle qui fait la réputation de notre village, alors rares sont les personnes qui quittent la région sans avoir visité la fameuse grotte du Mas d’Azil. Mais notre conseil sur LE truc à faire… varie selon les goûts et le profil de chacun. Et comme nous sommes au coeur d’un territoire très riche, il y a vraiment de quoi ravir tout le monde !


Vous savez que vous allez bientôt recevoir des clients qui auront été confinés chez eux pendant plusieurs semaines. Quel est pour vous le meilleur conseil que vous pourriez leur offrir pour profiter de ces instants, chez vous ?

Nous sommes habitués à  accueillir des personnes qui ont envie de se connecter à l’essentiel : être en symbiose avec la nature, prendre son temps, jouir de plaisirs simples. Le cadre naturel et l’ambiance apaisée du Petit Pyrénéen sont propices au lâcher-prise. Cette année, plus que jamais, je pense que nos hôtes auront envie de savourer une tranche de douceur, ce que nous continuerons de leur offrir, plus que jamais !


Vous connaissez bien votre région et ses habitants. Pourriez-vous nous en donner votre définition ?

Ce qui caractérise notre territoire, c’est qu’il est préservé des nuisances de l’industrie.  Résultat, les paysages sont splendides et l’air est d’une très grande pureté. 

Ensuite, concernant les locaux, ils ont la culture de l’accueil et le contact très facile. Allez faire un tour au village et les anciens qui profitent de l’ombre des platanes assis sur un banc vous apostropheront pour savoir d’où vous venez, si vous êtes en vacances au camping, ce que vous avez déjà visité etc. Et si vous êtes curieux de leur vie à eux, la conversation peut durer un bon moment !

Vous avez beaucoup de clients fidèles au Petit Pyrénéen. A votre avis, pourquoi les vacanciers viennent et reviennent dans votre camping ?

Ils aiment notre sourire et notre flexibilité. Ils apprécient que l’on prenne le temps de les écouter, quels que soient leurs besoins, quel que soit le moment de la journée. Et ils aiment par-dessus tout la sérénité que leur procure le lieu.

D’une manière générale,  la fidélité de nos hôtes est liée au fait que nos valeurs rejoignent les leurs. Et ça, nous aussi on aime beaucoup. Parce que ça génère des liens très particuliers entre eux et nous, et que c’est la relation humaine qui est notre motivation principale pour exercer ce métier de gérant de camping.


Mettez-vous en place des conditions d’annulation spéciales, des CGV plus légères, afin de faciliter l’acte d’achat de vos futurs clients ?

Ce que l’on remarque, c’est que les familles sont dans une grande incertitude: la situation sanitaire sera-t-elle propice au départ ? Mon entreprise m’accordera-t-elle les dates de vacances que j’ai demandées ? etc… Cette incertitude est anxiogène et n’incite pas du tout à réserver.

Pour pallier à cela, il est désormais possible de réserver chez nous sans payer le moindre centime, et de décider de confirmer ou d’annuler sa réservation plus tard. L’idée, c’est vraiment d’offrir de la tranquillité d’esprit : “Je suis rassuré(e) parce que j’ai réservé mes vacances, plus besoin d’y penser ou de craindre que tout soit complet. Et si finalement je ne peux pas partir, je n’aurai pas perdu d’argent.”


Pourriez-vous partager un secret avec nous ? Quelle est la chose que vous aimez faire lorsque vous fermez le camping en fin de saison ?

Pendant la saison, faute de temps, on mange souvent sur le pouce et c’est une grande frustration. Alors à fermeture, notre tout premier plaisir, c’est d’aller déjeuner dans un bon resto ! Et puis le deuxième plaisir, c’est d’aller buller dans les bains chauds de l’une des stations thermales du coin. Ca, ce sont nos deux petits rituels de fin de saison. Et bien sûr, en saison, on partage les bonnes adresses avec nos hôtes !

Vous pouvez retrouver Anne et Philippe Bonneau (ci-dessus) et leur équipe au camping Le Petit Pyrénéen dans l’Ariège, et sur leur site internet.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *