Bienvenue sur le blog de Camping Direct !

Tour d’Europe des spécialités culinaires de Noël #2

Publié par Tiphaine le

Après un petit tour sur les côtes méditerranéennes et atlantiques pour découvrir les repas de Noël de nos voisins, direction d’autres destinations culinaires gourmandes. Le tour d’Europe des spécialités culinaires de Noël deuxième édition, c’est parti !

1. Les spécialités culinaires de Noël en Allemagne

En Allemagne, le repas du réveillon varie selon les régions. Mais globalement, on déguste de la salade de pommes de terre, des saucisses viennoises ou encore de la choucroute notamment en Saxe. L’oie rôtie demeure un incontournable des tablées, généralement accompagnée de quenelles de pommes de terre et de chou rouge. Et comme le goûter reste également important en période de fêtes, pains d’épices, spéculos et stollen (une brioche aux fruits secs que l’on retrouve également en Alsace) sont présents. D’ailleurs, tout le mois de décembre est propice à la confection de biscuits sablés en famille.

Vous souhaitez découvrir la gastronomie allemande ? On vous propose des campings partout dans le pays juste ici !

2. Le réveillon frugal en Autriche

Le réveillon est plutôt frugal du côté de nos amis autrichiens. Souvent, c’est un repas à base de poisson que l’on déguste avec ses proches. En effet, les autrichiens privilégient un goûter plus copieux dans l’après-midi. Le lendemain en revanche, chapon ou dinde rôti sont là pour remplir les ventres ! On n’oublie pas de garnir les plats de pommes de terre et du chou rouge comme en Allemagne. En dessert, on retrouve de la bûche aux marrons ou du kouglof – une brioche à la forme cannelée et contenant raisins secs et noix.

Envie de profiter d’un séjour culinaire en Autriche ? Direction nos campings autrichiens en cliquant !

3. La fondue chinoise à la Suisse

Nos voisins suisses ont un repas de Noël assez semblable à celui de l’Hexagone. On retrouve généralement des spécialités culinaires telles que du saumon fumé ou du foie gras suivi d’un filet de bœuf en croûte. En revanche, une tradition plutôt originale assez répandue veut que le soir du réveillon on déguste… Une fondue chinoise ! Mais si vous savez, ce plat très convivial à base d’un bouillon partagé où chaque convive va venir cuire ses morceaux de viande ou de poisson ! Similaire à notre fondue bourguignonne, c’est le plat que la majorité des suisses déguste pour les fêtes. En dessert, la bûche reste indétrônable comme chez nous en France.

On vous emmène séjourner en Suisse en camping ? C’est par ici !

4. La Pologne et ses 12 plats

En Pologne, on ne rigole pas avec le nombre de plats. Il y en a 12, précédés d’un partage de pain azyme. Pas de viande pour le réveillon, mais de multiples spécialités combinant produits des champs, des vergers ou de l’eau. Soupe de champignons, de betteraves, des pâtes farcies appelées pierozki, makowiek pour le dessert (une délicieuse brioche roulée aux graines de pavot)… ne sont que quelques exemples de ce qu’on peut trouver sur les tablées de Noël. Et le 25 décembre, la viande fait son retour au menu avec de la dinde farcie. Bien sûr, de nombreux accompagnements sont présents, allant du fameux pierogi (des pâtes fourrées au fromage blanc pour la version sucrée ou aux choux pour la version salée) au kompot, un jus de plusieurs fruits macérés.

La Pologne vous tente ? Posez vos bagages dans un des campings du pays juste !

Pierogi polonais

Et vous, quel est votre repas de Noël cette année ?


Tiphaine

Passionnée par le glamping et les hébergements insolites, j'adore parler de belles découvertes originales. J'écris sur mes favoris et toujours dans l'optique de penser au bien-être ou encore au slow travel sur Camping Direct. Mon mantra : le camping, c'est l'occasion de prendre le temps.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *