Bienvenue sur le blog de Camping Direct !

 

Savez-vous vraiment ce qu’est le cyclotourisme ?

En expansion depuis quelques années, le cyclotourisme profite des tendances en faveur de vacances actives, vertes et pleines d’aventures. Les vacanciers semblent de plus en plus attirés par le tourisme nomade en autonomie et la plupart du temps, perdu dans la nature. Dépassement de soi, éco-comportement ou conformisme intériorisé face à la vague de mouvements healthy (littéralement sain ou en bonne santé en anglais), les motivations sont multiples. Aussi, en comparaison avec d’autres activités de plein-air, le cyclotourisme a l’avantage de ne demander aucune prédispositions en terme de capacités physiques et d’être accessible à tous (PMR, enfants) ce qui élargit sa cible considérablement.  Enfin, les cycles mêmes peuvent apparaitre dépassés devant les hoverboards et autres avancées technologiques, mais c’est sans compter sur le côté quasi vintage de l’objet qui a le vent en poupe. Une chose est sûre, entre la conscience environnementale grandissante et le « kalos kagathos » qui refait surface, il y a de plus en plus de cyclo-touristes sur les routes.

 

D’ailleurs qu’est-ce qu’un cyclo-touriste si ce n’est un cycliste ? Pour répondre à cette question un peu d’étymologie et d’Histoire. Le cyclotourisme désigne le tourisme a bicyclette. Un cyclo-touriste est donc un touriste comme vous et moi qui choisirait la bicyclette comment moyen de transport pour voyager.
Chez Camping Direct, les plus curieux, voulaient savoir s’il existait bel et bien une différence entre les bicyclettes et vélos. La réponse est oui. En effet, la bicyclette désigne la machine qui avance grâce à la force motrice  de son conducteur et qui est constituée de deux roues alignées. Quant à lui, le vélo (abréviation de vélocipède) regroupe la totalité des cycles à propulsion humaine indépendamment du nombre de roues (Bicyclette, VTT, BMX, Draisienne, Monocycle, Grand Bi…). Cela explique que le terme soit devenu le générique à l’instar de « cycliste » qui fait référence an coureur qui pratique le sport, mais aussi à tout individu qui utilise une bicyclette ou encore le vêtement.

AI2, CC BY 3.0 Berrucommons.

En ce qui concerne la France et l’Europe spécifiquement, le cyclotourisme s’y développe d’autant plus que les voies réservées sont nombreuses. Les vélo-routes ou voies vertes vont permettre aux vacanciers de visiter les mêmes sites habituellement découverts en voiture. Dans le cas où un cyclotouriste est un cyclo-campeur les possibilités sont encore plus grandes. Passons donc au lien entre tourisme de plein air, camping et bicyclettes.

Cyclotourisme et Camping

Un séjour en camping est souvent un moyen d’explorer un pays, une région : un accès en terre inconnue. Que vous restiez dans le même établissement plusieurs semaines ou qu’il soit un pied-à-terre à la fin d’une longue journée à pédaler, le camping est une solution idéale pour l’hébergement de plein air. Certains d’entre eux à l’image du camping en Charente-Maritime : Camping Séquoia Parc  profitent même d’une position de choix à proximité de la Vélodyssée.

La Vélodyssée c’est quoi ? Et bien c’est la possibilité de parcourir des milliers de kilomètres en vélo à travers l’Europe loin des routes et automobilistes. Cette route de plus de 8200 km traverse la Norvège, le Royaume-Uni, l’Irlande, la France mais aussi l’Espagne et le Portugal. Sur les 1200 km français près de 70% sont des voies vertes. S’il faut une quinzaine de jours pour sillonner l’hexagone du Nord au Sud, il est recommandé, surtout en vacances, de profiter des paysages et de ralentir la cadence. Plus de 50 parcours sont répertoriés, alors en selle !

 

 

En Charente-Maritime, vous pouvez traverser en vélo La Rochelle, Rochefort, l’Île d’Oléron et l’Île de Ré mais également les petits villages de pêcheurs et longues plages de la côte atlantique. Le Camping Séquoia Parc *****  propose des circuits pour les familles et les plus confirmés. L’occasion de croiser cigognes et hérons entre marais, forêts et Fort Boyard ! La structure au label Clé Verte met un point d’honneur sur le cyclotourisme et propose la location de vélos. Après l’effort, le réconfort, alors vous pourrez même faire un tour dans leur nouveau spa ‘Les Brises Wellness et Fitness’ pour vous remettre.

 

Le Camping Sequoia Parc en Charente-Maritime

Globes trotteurs, amateurs du grand air, mais surtout campeurs, le cyclotourisme est fait pour vous ! Que vous soyez en famille, seul  ou entre amis régalez-vous.

Bonne route !

 

Catégories : Camping

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *